Aller au contenu principal

ENSEIGNEMENT PUBLIC AGRICOLE DE L'ORNE

Actualités

Baguage d'oiseaux au verger de la ferme

La saison de baguage au lycée agricole de Sées a pris fin le 31 mars 2018. Selon le protocole S.P.O.L.* du Muséum d'histoire Naturelle de Paris, des filets sont placés une journée toutes les 3 ou 4 semaines autour de la mangeoire, en permanence approvisionnée de mi-octobre à fin mars.

Le verger de pommiers à jus de la ferme est conduit selon les règles de l'agriculture biologique.

 

En 2014, des nichoirs à mésanges ont été installés avec une classe de 3ème pour favoriser la lutte contre les ravageurs de type carpocapse. Mais le verger est aussi un espace propice, du fait de sa proximité des locaux, à de nombreuses activités pédagogiques ou autres. Ce qui n'est pas forcément favorable à la présence permanente d'oiseaux à la mangeoire, par le dérangement occasionné.

Malgré tout, c'est la 6ème saison qui s'achève. Ceci grâce à l'investissement des membres du club Ornitho-logis du lycée, qui ont, au fil des années, oeuvré à la construction, l'installation puis l'approvisionnement de la mangeoire en akènes de tournesol et, qui ont assisté le bagueur (agréé), bénévole comme les autres, sur chaque journée de baguage.

Les oiseaux capturés sur chaque journée sont démaillés, identifiés, sexés, mesurés, bagués et relâchés. Et toutes les informations doivent être reportées sur le cahier de baguage.

 

 

Cette saison le bilan est mitigé, car le nombre de captures (N) est faible, avec 260 captures dont 13 recaptures, soit, à minima, une centaine de captures de moins que les années antérieures.

Cela s'explique, en partie, par 2 journées de baguage très peu productives. Mais tout reste à savoir sur le pourquoi.

Dix espèces capturées dont l'habituel verdier, abondant sur le site, les mésanges et pinsons...


Par contre cette année a été l'occasion d'une capture importante de tarins des aulnes et de Gros becs, au regard des années antérieures. A priori les tarins ont découvert un nouveau spot de nourriture, et l'abondance des gros becs sur le territoire national cet hiver semble expliquer ces plus fréquentes observations.

Même sur ces résultats modestes, cette opération permet à de nombreux élèves et étudiants d'apprendre à connaître les oiseaux de nos contrées et, pour certains, de se découvrir des vocations de bagueur.

*S.P.O.L. : Suivi des Populations d'Oiseaux Locaux

 

 

 

Le baguage en images (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

Gros bec dans le filet

Démaillage par un bagueur en herbe

Lecture d'une bague pour Tarin

Pose de la bague

Gros bec casse-noyau, le mâle

Mesure du tarse

Report des mesures sur le cahier

Couple de Tarins des aulnes prêt à relâcher

Mangeoire